• Tout savoir

     

     

    (Pour me contacter, c'est sur ma page FB que ça se passe. Je réponds assez vite en général.)

    Tout savoir

     

    Colin Arros, normand de naissance, breton de sang et d'attache. Commencé le sport assez tôt. Natation en club, j'aimais pas ça. Athlé en club, j'aimais ça mais je me suis blessé. Puis, triathlon en autodidacte. Palmarès rempli de courses plus ou moins réussies.

     

    Le sport a une double utilité pour moi : Me balader par mes propres moyens physiques, et m'apprendre des choses. En ce qui concerne la balade, c'est assez facile. Je prends des godasses, ou alors mon vélo, et c'est parti. Ce qui explique pourquoi je fais du sport d'endurance : Parce que se balader en faisant du tennis ou du judo, c'est pas pareil..

    Par contre, pour apprendre des choses c'est plus délicat. Disons que je suis fan absolu des théories en tout genre sur la vie préhistorique, sur les origines du corps humain, sur son évolution physique, psychologique, etc... En conséquence, je mène ma vie selon cette dynamique : Apprendre à connaitre mon corps va me servir à exploiter mes capacités.

    Clairement, non, on n'est pas obligé de passer sa vie à chercher comment exploiter au mieux ses capacités physiques, ou à chercher à tout connaitre de son corps. Mais moi, tout ça c'est mon kiff. Un mec a dit un jour : "La liberté, c'est de choisir sa dépendance." Cette dépendance-là, elle me plait bien.

     

    Sur le côté pratique, je fais du triathlon, plutôt longue distance (Mes apprentissages sont détaillés dans l'onglet "Triathlon LD"). Je m'entraine relativement peu par rapport à ce qu'on peut trouver chez d'autres. C'est volontaire, je souhaite que ma vie sportive soit durable. Mes entrainements sont eux aussi particuliers. Là encore, c'est volontaire.

    Tout savoir

     

    Ah oui et je me suis mis au trail en 2015 parce que je sentais bien qu'il y avait quelque chose à y faire (Tout est détaillé dans l'onglet "Trail"). Je ne m'étais pas trompé. C'est hyper dur, preuve qu'il y a une quantité folle de choses que je peux apprendre sur moi-même.