• Je fais du sport pour être reconnu ?

     

    La fainéantise à son maximum : Je demande à des gens de me donner des sujets d'articles.

    Mais bon, c'est un peu comme les brainstorming : une idée donnée par quelqu'un fait naitre une autre idée chez quelqu'un d'autre !

    Et moi, qu'est-ce que je ferai au milieu du désert ?

     

    Et sur ce post, c'est la deuxième question qui me passionne :

     

    Quelle est la part de la course à la médiatisation dans la performance sportive ?

     

                  D'un point de vue très formel, la part de la course à la médiatisation dans la perf est égale au plus parfait des zéro. On peut se médiatiser autant que l'on veut, si on court en 53' le 10km avec de l'entrainement à 27 ans, on ira jamais aux JO. C'est un fait plutôt objectif. Etre dans le journal n'augmente pas la VMA. Donc, la médiatisation n'a pas d'influence sur la perf.

                   Non, je pense que la question est posée ici comme : Est-ce que notre envie d'être médiatisé détermine notre envie de faire du sport ? Plus simplement : Est-ce que notre envie d'être vu publiquement, notre envie d'être reconnu publiquement est responsable de notre envie de faire du sport ? Et à quelle dose ?

                   Du coup, on recommence plus sérieusement :

     

    Quelle est la part de la course à la médiatisation dans la performance sportive ?

     

                    C'est quoi la médiatisation ? Si c'est le fait d'être vu publiquement, alors nous sommes à peu près tous médiatisés aujourd'hui. Grâce à facebook. De nos jours, n'importe qui peut avoir une reconnaissance publique après une course. Il suffit de poster une photo de soi pendant l'effort avec un petit message. Et qu'on le veuille ou non, le fait d'apporter une information concernant sa pratique sportive sur facebook, c'est publique, car c'est vu par d'autres gens. Donc c'est une médiatisation. Par exemple :

                   -Poster une photo de soi sur la dernière course : C'est une médiatisation car ça montre aux gens qu'on a fait une course.               -Poster sa séance strava : C'est une médiatisation car ça montre aux gens qu'on a fait ce parcours.               -Mettre une photo de profil de soi en sport : C'est une médiatisation car ça montre aux gens qu'on est sportif.

                   Faites le test pour vous-même si vous le souhaitez : avez-vous déjà posté ne serait-ce qu'une infime information de vous sur facebook concernant votre pratique sportive ? Si oui, vous vous êtes auto-médiatisé. (Perso, 98,7% de mes posts facebook parlent de sport) (NB : 98,7% est un chiffre que je viens d'inventer mais c'est à peu près la réalité)

                   S'ouvrent deux questions absolument gigantesques :

     

    1-Fait-on du sport pour être reconnu ?

    2-Faire du sport pour être reconnu, est-ce bon, ou mauvais ?

                   Je suppose qu'il faudrait une douzaine d'encyclopédies pour répondre objectivement à chacune de ces questions. On va faire plus simple, je vais vous donner mon avis (pas objectif du tout) :

    1-Fait-on du sport pour être reconnu : D'un côté, oui, dans le sens qu'être reconnu signifie : être intégré à un groupe. Si on est reconnu, c'est qu'on fait les mêmes choses que les autres, donc ils vont nous apprécier, donc on est intégré. Et c'est très bien de vouloir être intégré. C'est humain, ça permet de vivre heureux et plus longtemps.

    1-Fait-on du sport pour être reconnu :   D'un côté, non. Faire du sport, même en compétition, ça répond à un besoin d'être en bonne santé. Ce qui n'est pas du tout un besoin social, mais bien un besoin personnel.

    2-Faire du sport pour être reconnu, est-ce bon ou mauvais ? C'est bon, puisque c'est humain. C'est humain de vouloir être reconnu / accepté / intégré. Dire que c'est mauvais revient à nier une particularité humaine. Et il ne faut pas nier les particularités humaines, sinon on remet tout l'humain en question. Et remettre tout l'humain en question ne rend pas spécialement heureux et ne fait pas vivre spécialement longtemps.

    2-Faire du sport pour être reconnu, est-ce bon ou mauvais ? C'est mauvais quand c'est déterminé par un besoin auto-destructeur : Vouloir se venger d'un malaise d'enfance / d'adolescence ("Ouais maintenant ils rigolent moins les mecs qui se moquaient de moi au Lycée.."). Ou bien vouloir plaire à une mère tyrannique et exigeante (comme beaucoup de sportifs pros connus). Ou bien avoir une peur panique de perdre, de ne pas être premier, de se sentir perdant ("J'ai envie de tuer le mec qui m'a battu, et je ne contrôle pas ce sentiment).

     

                       Une petite note sur la partie en rouge : C'est très facile d'écrire ce que je viens d'écrire. Ce sont des affirmations que j'estime à peu près cohérentes, que je souhaite à peu près lucides, mais ça implique énormément, énormément de choses. Et donc, la partie en rouge ne suffit pas.

                      Donc, voici mes analyses sur ce que je viens d'écrire :

     

    2-"Vouloir être reconnu c'est bien si c'est pour être intégré sainement dans un groupe social"

                      Il est TRES compliqué de se connaitre au point de pouvoir dire clairement que l'on pratique son sport en souhaitant tout à fait sincèrement et sainement être intégré à un groupe social, de partager des bons moments, etc... Quand on poste une photo de soi sur facebook, on ne passe pas une demi-heure à se dire "Oui, mais est-ce que je poste bien cette photo parce que j'ai envie d'être intégré à un groupe social ?" Soyons réalistes, ces questions sont difficilement abordables, être lucide à ce point-là sur soi-même, c'est difficile.

    2-"Vouloir être reconnu c'est pas bien si c'est pour répondre à un besoin auto-destructeur"

                      Il est TRES compliqué de se connaitre au point de pouvoir dire clairement que l'on pratique son sport sans aucun besoin négatif, sans avoir aucune faille, en étant parfaitement sain dans sa tête, dans sa vie sociale et émotionnelle, etc... Quand on poste une photo de soi sur facebook, on ne passe pas une demi-heure à se dire : "Oui, mais est-ce que je ne poste pas cette photo parce que j'ai besoin que ma famille me voit comme quelqu'un de bien parce qu'au fond de moi je sens qu'elle me dénigre ?" Soyons réalistes, ces questions sont difficilement abordables, être lucide à ce point-là sur soi-même, c'est difficile.

     

                   Savoir de façon personnelle si on souhaite une reconnaissance sportive saine (vouloir être intégré + aucun besoin négatif), c'est hyper dur... Et du coup, une dernière question nait de tout ce que je viens de dire :

    QUEL BON DIEU D'INTÉRÊT ?!

     

                     Bah oui, quel intérêt de se poser ce genre de questions ? JB demandait simplement quelle était la part de la course à la médiatisation dans le sport, et voilà qu'on arrive sur des questions qui concernent l'inconscient et la lucidité de chacun ? Ca peut être intéressant, pourquoi pas, mais : Quel intérêt ?! Quel intérêt de se torturer l'esprit pour savoir si on pratique son sport pour de bonnes raisons ? Si vous vous sentez bien dans votre pratique sportive, quel intérêt de se demander ça ? Quel intérêt de se remettre en question ? D'explorer ses propres besoin ? Ses propres comportements, actions, paroles, etc ? Quel intérêt de questionner ce qu'on ne sait pas encore sur soi-même ? Quel intérêt ?

                      L'intérêt, c'est ce qu'on appelle le développement personnel. Et le développement personnel, qu'est-ce que c'est ? C'est le jeu qui consiste à devenir quelqu'un de plus sympa, de plus intelligent, de plus sage. C'est le jeu qui consiste à devenir quelqu'un qui fait du bien aux autres, qui est capable de comprendre et de conseiller d'autres personnes. C'est le jeu dont la seule règle est que l'on peut toujours progresser, et que chaque minuscule progression nous rendra un peu meilleur, et fera un peu plus de bien aux autres.

                      Chez Breizh Andur, de façon tout à fait libre, on essaye de jouer à ce jeu, de temps à autre. Et le sport est une chance, car il offre un terrain de jeu immense pour le développement personnel. Perso, il y a plusieurs questions que je me pose fréquemment. D'ailleurs, au moment où j'écris cet article, je me les pose:

    -Qu'est-ce qui a fait que le sport est présent dans ma vie ?

    -Pourquoi je pratique le triathlon, le trail ?

    -Qu'est-ce qui me donne envie de faire du sport ?

    -Pourquoi je viens de poster cette photo sur facebook ?

    -Pourquoi j'ai une page facebook ?

    -Est-ce que si je mets ce message en publique, cela va aider quelqu'un ?

    -Pourquoi je mets un short à fleur ?

    -Pourquoi je souris quand on me prend en photo ?

    -Ce que je viens de dire, je l'ai dit pour me mettre en valeur ou pour apporter quelque chose à celui qui l'a entendu ?

    -Pour quelles raisons je vais sur cette course et pas sur une autre ?

    -Pourquoi est-ce que j'ai accéléré tout à l'heure en course ?

    -Pourquoi est-ce que je n'ai pas apprécié quand il m'a doublé ce gars ?

    -Pourquoi je suis motivé depuis quelques jours ?

    -Qu'est-ce que je souhaite en faisant du sport ?

    ou encore, plus difficile :

    -Quel est ma part de médiatisation dans ma performance sportive ?

     

                    Pourquoi j'ai ramené la question de JB a mon propre développement personnel ? Quel intérêt de me poser ces questions ?

                    L'intérêt, c'est que j'ai remarqué quelque chose : Plus j'ai de réponses à ces questions, plus je me sens bien, et plus je peux aider les gens autour de moi, c'est tout.

                    Chez Breizh Andur, en tout cas, c'est comme ça qu'on fait. Si ça vous tente, je vous souhaite la bienvenue.

                    A bientôt.

     

     

    Y'a un truc qui me fait marrer, c'est que si ça se trouve j'ai absolument pas compris le sens de la question posée par JB. Par exemple, j'ai aussi l'impression qu'il parlait du fait que le sport est de plus en plus présent dans les médias et que donc ça influence les performances. Mais cette interprétation-là m'intéressait moins !! Quoi qu'il en soit, que mon interprétation soit la bonne ou non, c'est une excellente question JB, car grâce à toi j'ai pu faire un peu de développement personnel ce soir, je t'en remercie ! :)

    « Les bases de Breizh Andur (4/9) : Sans mesureCR - L'art de l'Hypoglycémie »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :